lumiro.net
Image default
Business

Comment assurer la sécurité d’accès de vos bâtiments ?

Notez cet article

La protection et la sécurité forment aujourd’hui un thème récurrent. Certains bâtiments nécessitent des accès sécurisés et la mise en place d’un contrôle à l’entrée. Ce dispositif réduit tout risque d’intrusion et renforce la protection des biens et des personnes. Voici trois types d’obstacles pour la sécurité des accès physiques aux bâtiments : tourniquets, tripodes et portillons.

Des tourniquets à rotors contre les intrusions

Les tourniquets sont des dispositifs courants pour le contrôle des accès piétons. Ils s’utilisent généralement pour sécuriser l’entrée dans les parkings, les entreprises, les terrains de sport ou les parcs. Ils sont munis de rotors, peuvent être installés à l’intérieur et à l’extérieur et existent dans une version manuelle ou automatique. Les tourniquets manuels dissuadent le passage d’objets encombrants à l’intérieur de l’enceinte protégée. Le tourniquet automatique permet un blocage provisoire du passage pour un contrôle rapide.

Il existe une version très moderne du tourniquet, conçue pour la protection de lieux sous haute surveillance comme les bâtiments gouvernementaux, les banques, les prisons, les aéroports ou les bases militaires. Ce modèle a une résistance exceptionnelle aux actes de vandalisme : il est capable de retenir les assaillants pendant une vingtaine de minutes. Cette capacité a été validée par un crash test et un test anti-intrusion, selon les normes de sécurité et de certification en vigueur dans l’Union Européenne. La version automatique sélectionne les entrées pour une protection très ciblée. La version manuelle empêche quant à elle l’intrusion des deux roues en particulier.

Portillon et tripode, pour un accès sécurisé à l’intérieur ou à l’extérieur

Quant au portillon, il s’agit d’un dispositif de contrôle pivotant ou coulissant avec une hauteur standard de 2 m. Il peut être utilisé en complément du tourniquet et peut être automatique, motorisé ou manuel. Le portillon est idéal pour la gestion des accès de véhicules de livraison ou des pompiers, par exemple. Il sert surtout à empêcher les forcings à l’entrée et à faciliter l’évacuation des foules.

Enfin, le tripode est une barrière motorisée ou semi-automatique, facile d’entretien et d’installation. Le dispositif s’utilise pour gérer les accès en intérieur : il est donc recommandé pour l’entrée dans une salle de sport, une école, un stade, ou le métro. Pour plus d’efficacité, la plupart de ces dispositifs nécessitent le port d’un badge ou bien l’utilisation d’un bouton poussoir, d’un kit interphone ou d’un clavier à code.

Related posts

Incentive : le rallye en 2CV pour marquer les esprits

Claude

L’intérêt de l’usage des vaisselles biodégradables pour l’environnement

Claude

Agencement de boulangerie : pourquoi y apporter une attention particulière ?

Claude

Est-ce utile d’investir en référencement payant en plus du SEO ?

Claude

Connaitre les bases pour planifier une campagne de recrutement réussie

Tamby

Externaliser la saisie de factures pour faire des économies et gagner du temps

Claude