lumiro.net
Image default
Immobilier

Connaître tous les points essentiels de la location meublée non professionnelle

Notez cet article

Parmi les différents modes d’épargne, l’investissement dans la pierre attire bon nombre de personnes. En effet, il procure plusieurs avantages en matière fiscale et au niveau de la rentabilité. La location meublée non professionnelle ou la LMNP s’avère être intéressante. Comme son nom l’indique, elle vous permet de devenir propriétaire d’un bien meublé.

Savoir davantage sur le statut de la location meublée non professionnelle

Tout d’abord, la location meublée non professionnelle ou la LMNP est un statut fiscal qui existait depuis 1949. Il s’agit nécessairement des locations de logement meublé et cela concerne tous contribuables. Toutefois, il est à retenir que ce mode d’investissement se fait à long terme. En effet, le bien immeuble est à conserver et non à revendre. Ainsi, votre propriété se valorisera au fil des années. Par ailleurs, des conditions sont à remplir pour pouvoir profiter de ce statut. De plus, il requiert que la location meublée ne soit pas l’activité principale du loueur. Le cas échéant, il faut que les intérêts annuels perçus ne dépassent pas les 23 000 €. En outre, le loueur a la qualité d’un particulier et ne doit pas être inscrit dans le registre de commerce. Les personnes morales à l’instar des sociétés ne seront pas concernées dans ce domaine.

Quelques détails essentiels à retenir sur la location meublée non professionnelle

La location meublée non professionnelle concerne les logements équipés. Il peut s’agir des maisons neuves ou rénovées qui sont dotées de meubles nécessaires à la vie quotidienne des locataires. En outre, à l’issue du bail commercial, quelques obligations sont à remplir. Le gestionnaire de la résidence doit impérativement informer le propriétaire d’éventuels risques naturels et technologiques rattachés aux terrains bâtis. Dans le cas où le locateur constate des anomalies, il aura le droit de contester la signature du contrat. L’immeuble en question doit aussi respecter l’objet de l’activité de la structure. Par ailleurs, pour les résidences principales, la durée minimum du bail est de 1 an. Cependant, cela peut être reconduit tacitement. En ce qui concerne les logements pour étudiant, la location s’étend sur une période minimale de 9 mois. S’il y a une résiliation pour cause de vente ou reprise, le propriétaire donnera un préavis de 3 mois.

Les avantages tirés de la location meublée non professionnelle ou la LMNP

Faire une location meublée non professionnelle est un des meilleurs moyens de placer son argent. De plus, elle offre plusieurs privilèges aux bailleurs. Tout d’abord, cet investissement vous bénéficiera d’un meilleur rendement. Le taux d‘intérêt varie entre 10 et20 %, voire plus si vous optez pour la location saisonnière. En ce qui concerne le préavis, il est beaucoup plus avantageux dans la LMNP. Le loueur ne sera contraint que d’une période de 3 mois. Par contre, dans la location nue, la durée peut aller jusqu’à 6 mois. Par ailleurs, le propriétaire en LMNP a des atouts potentiels au niveau fiscal en raison de leur statut spécifique. Si les recettes annuelles ne dépassent pas les 70 000 €, le loueur profitera d’un abattement forfaitaire de 50 %. Dans le cas où les intérêts excèdent cette somme, il est envisageable de réduire les charges et d’amortir l’immeuble.

Related posts

Recourir à un avocat en droit immobilier pour une acquisition

Tamby

Les règles pour bien revendre un bien LMNP

Claude

Comment dénicher un appartement étudiant à Montpellier ?

Claude

Quelques astuces à savoir pour vendre sa maison sans commission

Claude